Articles tagués Cairo

EXPOSITION Egypte « Made In Belgium »

Le Caire: le tram des Pyramides

Le Caire: le tram des Pyramides

EXPOSITION en cours de démontage.

Le Musée Royal de Mariemont a ouvert une importante exposition appelée « Made in Belgium. Industriels belges en Égypte (1830 – 1952) ». L’expo a eu lieu à l’Ecomusée de Bois-du-Luc (ancien charbonnage préservé, inscrit au patrimoine mondial), du 5 septembre 2020 à fin octobre.

Bois-du-Luc, lieu de l’exposition

Mariemont, organisation de l’expo

TRAMANIA asbl a réalisé la section décrivant les tramways belges en Egypte. De nombreux documents ont été présentés par TRAMANIA, photos, tickets, authentiques plaques émaillées trilingues arabe/français/anglais et des modèles réduits (…).

Vidéo d’une émission TV présentant l’expo

Eléments historiques

TRAMANIA a publié à cette occasion un livre sur les tramways et chemins de fer secondaires belges en Egypte (Le Caire, Héliopolis, chemins de fer de la Basse-Egypte, Alexandrie et Port Saïd).

Durant le 19e siècle, la Belgique figure parmi les plus grandes nations industrielles européennes. Son savoir-faire s’exporte par-delà le monde et participe à un expansionnisme industriel. (Voir ailleurs sur ce site)

L’exposition a présenté le double impact de ces chantiers belges en Égypte : depuis la création de ponts et de bijoux technologiques dans la Vallée du Nil à la naissance et à la constitution de grandes collections égyptologiques en Belgique.

 

 

 

 

 

 

 

, , , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Livre « Tramways belges en Egypte »

Les tramways belges en Egypte

Les tramways belges en Egypte (1894-1960) par R. Dussart-Desart

Des Belges ont créé et/ou équipé tous les réseaux de tramways établis en Egypte avant 1960.

Voici l’histoire des tramways du Caire, d’Héliopolis, d’Alexandrie, de Port Saïd mais aussi des chemins de fer secondaires de la Basse-Egypte, du Fayoum et de l’Est égyptien.

Le livre ne s’arrête pas à la fin de la « période belge » de ces exploitations : plusieurs pages illustrent les réseaux du Caire, d’Héliopolis et de 1960 à 1992, ainsi que les tramways belges préservés aujourd’hui au Caire et à Héliopolis. Le livre évoque enfin les nombreux liens entre ces entreprises, allant de l’entretien de matériel roulant à l’envoi d’enquêteurs, ainsi que leurs filiales actives dans la production d’électricité et la construction ferroviaire.

Cliquer ici pour un aperçu du livre

L’étude est basée sur l’exploitation systématique des archives des exploitants, plusieurs visites sur place et trente années de correspondance avec des témoins de la vie de ces réseaux. Au-delà d’une démarche historique parfois sans concession avec les pratiques d’une autre époque, ce livre se veut aussi teinté d’humour et d’humanité, en n’oubliant pas les traminots d’Egypte, qu’ils soient Egyptiens ou expatriés.

172 pages A4 sur papier brillant couché 115 g/m², couverture cartonnée avec pelliculage et reliure traditionnelle par cahiers cousus.

296 illustrations dont 231 photographies, cartes postales anciennes ou artefacts de tramways égyptiens, 33 tickets, 16 plans de réseaux, 7 œuvres de P. Meeuwig dont plusieurs inédites, 6 actions, 3 plans techniques.

Une édition de Tramania asbl.

Prix port compris pour la Belgique : 39 EUR (Europe : 48 EUR).
Montant à verser sur le compte BE41 0001 3319 1710 au nom de Tramania asbl avec la mention « Livre Egypte »

Publication le 5 septembre, en marge de l’Exposition « Made in Belgium » à l’Ecomusée de Bois-du-Luc, qui se tient du 5 septembre au 4 décembre.

Site de l’expo

Visites guidées en français « Made in Belgium »:   info@boisdulucmmdd.be

 

 

 

 

 

 

 

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire